Comment créer une boutique de vente en ligne étape par étape?

Il faut remonter à 1994 pour trouver les origines du commerce en ligne, alors qu’un certain Phil Brandenberger a acheté, pour la somme de 12,48 $, un album de Sting qu’il a payé via un site de paiement sécurisé avec sa carte bancaire. Gagnant sans cesse en popularité au fil des années, le commerce en ligne est désormais solidement ancré dans nos habitudes, que ce soit pour acheter des vêtements, des livres, des meubles, des chaussures, des jeux, des œuvres d’art, etc. Ce mode de consommation démontre d’autant plus sa nécessité lorsque les populations n’ont pas l’occasion de se déplacer pour magasiner. En effet, en mai 2020, les ventes en ligne ont rapporté 3,9 milliards de dollars au Canada, soit une augmentation de 110,8 % par rapport à l’année précédente.

Aujourd’hui, il est presque essentiel d’avoir une plateforme en ligne si vous avez un commerce physique : non seulement vous serez plus accessible pour votre clientèle locale, mais vous profiterez également d’une visibilité accrue à l’extérieur de votre région, voire d’un rayonnement international selon votre champ d’activités et vos objectifs.

Où créer votre boutique de vente en ligne?

Différentes solutions existent pour créer votre boutique en ligne, que ce soit gratuitement ou moyennant certains frais. Il n’y a pas forcément une plateforme meilleure que l’autre, mais les plateformes les plus SEO friendly sont WooCommerce pour WordPress, Shopify et Magento.

Plateforme canadienne apparue en 2006, Shopify s’est rapidement imposée sur Internet et est désormais la solution eCommerce la plus populaire à travers le monde.

Adaptée particulièrement pour des petits sites, la gestion des catégories et des produits n’est cependant pas suffisamment optimisée pour un site d’envergure. L’installation se fait de manière très facile, et en 1 minute à peine, on peut commencer à créer son site!

En résumé, Shopify : parfait pour les novices dans le domaine.

En activité depuis 2011, WooCommerce est conçu tant pour les PME que pour les grandes entreprises; à ce jour, ce sont près de 400 000 clients qui font affaire avec WooCommerce.

WooCommerce propose non seulement une vaste collection de fonctionnalités dans un plugin WordPress compact, mais il est totalement gratuit. Étant donné que WooCommerce est en « open source », vous aurez plus de contrôle sur votre site Web, mais cela nécessitera également un peu plus de connaissances sur l’hébergement, les noms de domaine et la conception de sites Web

Récipiendaire du trophée Meilleur nouveau projet Open Source dès ses premiers mois d’exploitation en 2008, Magento a été acquise par eBay en 2011 pour ensuite passer dans les mains d’Adobe en 2018. C’est aussi une communauté de plus de 250 000 commerçants au niveau mondial.

Magento s’adresse surtout aux moyennes et grosses entreprises. C’est la plateforme de référence pour gérer de très gros catalogues. Il est donc possible de créer votre site eCommerce mais attention, Magento est probablement le CMS eCommerce le plus complexe à manier.

Quelle plateforme choisir pour son site de vente en ligne?

Chacune possédant ses avantages et ses inconvénients, vous pourriez préférer l’une ou l’autre dépendamment de vos objectifs et budget, ainsi que de la facilité avec laquelle vous voulez pouvoir optimiser vos pages pour les moteurs de recherche. De plus, il existe également des solutions gratuites; mais il faut garder en tête que bien que la base puisse être gratuite, certaines extensions ou applications nécessaires pourraient être payantes par la suite. Il est également important de définir ses besoins sur le long terme pour son commerce en ligne avant de se lancer avec une plateforme, pour éviter des migrations de CMS (content management system) inutiles.

Notre conseil : prévoyez à long terme! Votre projet est peut-être petit aujourd’hui, mais vous serez très satisfaits d’avoir choisi un CMS capable de supporter la croissance de votre entreprise par la suite.

Comment créer ma boutique en ligne?

Vous vous en doutez bien, créer un magasin en ligne ne se fait pas en claquant des doigts. Si vous souhaitez vendre en ligne et attirer l’attention des consommateurs sur Internet, il vous faudra non seulement penser à un nom pour votre site Web, mais aussi à un design représentatif de votre marque.

De nombreux thèmes gratuits et faciles à implémenter sont disponibles lorsqu’on débute un site Internet, ce qui pourrait être l’option préférée des plus habiles. Cependant vous pourriez aussi demander l’aide de designers et développeurs Web, que ce soit pour la création, la modification ou tout autre étape de conception du site. Si vous décidez de demander l’aide de professionnels pour lancer un site de vente en ligne, le prix sera très variable en fonction de vos besoins en termes de technologies et temps de production; en général, vous pouvez vous attendre à débourser entre 2 500 $ et 50 000 $ (parfois même plus pour les projets de grandes envergures).

Notre conseil : ne mettez pas TOUS vos efforts sur le design! Bien qu’important pour votre image de marque, il n’en reste pas moins qu’un détail de l’ensemble de votre projet. C’est aussi le design qui est souvent à l’origine de décisions « émotionnelles » mais qui ne jouent aucun rôle dans la conversion de votre site Web.

Au début, ne réfléchissez pas TROP et restez simple! Choisissez un design « suffisant » dont l’expérience utilisateur reste agréable, et construisez à partir de là. Il sera toujours possible de l’améliorer par la suite…

Connaître les différents règlements et lois qui régissent le commerce en ligne.

Il s’agit d’une étape cruciale et à ne pas négliger! Politique d’échange et de remboursement, contrat de vente à distance, immatriculation de votre entreprise, Loi canadienne sur la sécurité des produits de consommation, droits de propriété intellectuelle, etc. Mieux vaut être informé avant de vous lancer, d’autant plus si vous vous implémentez dans un marché étranger!

Ainsi, faire ses recherches est le meilleur moyen de s’assurer de partir du bon pied, avec toutes les connaissances dont vous aurez besoin pour ne pas faire de faux pas.

Réserver son nom de domaine.

Comment s’appellera votre site Internet? Voilà la première question à laquelle vous devrez répondre. Si tout naturellement vous choisissez le nom de votre entreprise (s’il est disponible), il vous faudra par la suite trouver un hébergeur pour votre site Web de même qu’un CMS (Content Management System ou outil de gestion de contenu). Ce dernier facilitera grandement la gestion de votre site, de même que les éventuelles mises à jour du thème par exemple.

Vous pouvez aussi opter pour une solution clé en main où la sélection du nom de domaine est comprise avec l’abonnement de votre CMS, voire de votre hébergeur également pour certaines plateformes.

Tout dépend de votre niveau de confort avec la création d’un site Internet :

WordPress.org nécessite un nom de domaine et un hébergement afin de pouvoir être installé. Shopify et WordPress.com en revanche incluent ces étapes dans leur processus de création. Quoiqu’il en soit, cela revient au même en définitive.

Choisir un thème

Il est maintenant temps de penser au design et à la présentation visuelle de votre site, mais également aux fonctionnalités dont vous aurez besoin. Pensez aussi à vos visiteurs; après tout, ce sont eux que vous voulez attirer sur votre site pour leur vendre vos produits, non? Votre site se doit donc d’être convivial et de répondre non seulement à vos besoins, mais aussi à ceux de vos futurs clients.

Enfin, assurez-vous que votre thème s’adapte aux différents supports (PC, tablette, téléphone intelligent) et qu’il demeure convivial et ce, peu importe l’appareil depuis lequel votre site sera consulté. De plus en plus de gens naviguent sur Internet à partir de leur téléphone, alors il serait fort judicieux d’opter pour un thème pouvant être facilement visionné à partir d’un smartphone, n’hésitez pas à vérifier si votre site est « mobile friendly »!

Il faut savoir qu’en 2020, l’adaptation de votre site Web sur n’importe quel appareil n’est plus du tout une longueur d’avance, c’est la norme! Plus de la moitié des visiteurs de site Web arrive d’un téléphone mobile. Si votre site Internet n’est toujours pas à jour là-dessus, vous avez un sérieux retard sur vos concurrents.

Êtes-vous réellement prêts à renoncer à 50 % de votre trafic Internet?

Architecture de votre site

Il est maintenant temps de penser à comment structurer l’information sur votre site. Cette étape est des plus importantes, puisque l’architecture constitue l’ossature de votre site; il faut donc y apporter le plus grand soin. Rappelez-vous qu’une structure de site bien organisée permet aux moteurs de recherche, tout comme aux utilisateurs, de mieux comprendre la navigation de votre site.

Pour créer l’architecture, il vous faudra penser aux points suivants :

  • Les termes et expressions propres à votre industrie;
  • La hiérarchisation des pages en catégories, sous-catégories et pages individuelles;
  • Une structure d’URL respectant l’architecture du site.

 

Il vous faudra également définir une liste d’étiquettes de produits (Product tags); ce sont des mots-clés que l’on associe à des produits et qui permettent aux utilisateurs de filtrer leurs recherches afin de trouver plus facilement ce qu’ils veulent.

Créer les différentes pages (légales et autres) de votre site.

Il est maintenant temps de mettre en place vos pages de produits ainsi que la ou les pages indiquant les termes et les conditions de vente, les modalités de retours et de remboursement, les modes de paiement acceptés, etc.

De même, pensez à créer les sections fréquemment consultées :

  • À propos;
  • Nous joindre;
  • FAQ.

Mettre en place les métadonnées sur chacune des pages.

Lorsque vous créez vos pages, n’oubliez pas les métadonnées dont le titre de la page et sa description. Chaque métadonnée doit être unique à la page qu’elle décrit.

Les métadonnées aident les moteurs de recherche tout comme les utilisateurs sur la page des résultats de recherche à comprendre ce que contient la page.

Attention à ne pas bourrer vos métadonnées de mots-clés, cette pratique n’est pas recommandée et ne vous aidera pas à obtenir un meilleur positionnement sur Google! À la place, efforcez-vous d’écrire des titres attirants qui provoqueront l’envie de cliquer chez les utilisateurs.

Établir le prix de vos produits et rédiger les descriptions.

À cette étape, il vous faudra apporter un soin particulier à la rédaction des descriptions des produits, afin de les rendre « SEO friendly »; il vous faudra donc opter pour des mots-clés ciblés de manière à attirer le plus de visiteurs possibles sur votre site.

Pensez aussi à ajouter des images de qualité de même que leurs textes alternatifs (alt text), sur chacune des pages de votre site Internet.

De plus, c’est à cette étape que vous pourrez mettre en place le système de calcul des taxes selon la province de résidence de vos acheteurs au Canada et, si vous souhaitez faire des affaires à l’international, ajoutez un système de calcul de taxes selon le pays. N’oubliez pas alors d’activer les différentes devises pour vos commandes hors du Canada!

Mettez l’accent sur votre Infolettre (Newsletter)

Vous souhaitez aviser vos clients qu’ils ont oublié un article dans leur panier? Les aviser d’une promotion en cours ou à venir? Qu’ils peuvent s’abonner à votre infolettre? Il vous faudra mettre en place un système de notifications pour vos utilisateurs. De nombreux CMS possèdent des extensions permettant de mettre en place des notifications, sinon vous pouvez opter pour une plateforme de courriel marketing qui s’intégrera à votre CMS.

Construire une liste de courriels est l’un des actifs les plus importants pour votre entreprise! Si vous arrivez à construire une liste regroupant plusieurs milliers de contacts, vous aurez l’assurance de pouvoir monétiser cette audience à chaque nouveau lancement. Pensez-y, il est toujours moins cher de communiquer avec son audience directe que d’acquérir de nouveaux clients.

Remplir son inventaire

Bien évidemment, il est important que les utilisateurs puissent acheter vos produits! Il faut donc que ceux-ci soient présents dans votre inventaire et que ce dernier soit correctement paramétré pour que vos consommateurs ne se retrouvent jamais frustrés s’ils ne trouvent pas le produit voulu ou qu’il n’est plus en stock.

Choisir un service de paiement et de livraison et établir ses tarifs.

Si vous avez déjà commandé en ligne, vous avez sans doute vu que plusieurs options de paiement sont disponibles. Établissez les modes de paiement autorisés sur votre site, et choisissez avec quel transporteur vous souhaitez faire affaire.

Choisissez également vos tarifs de livraison dans le cas où celle-ci n’est pas gratuite, de même que la façon dont vous allez gérer les demandes de remboursement et donc les retours de produits.

Rattacher ses réseaux sociaux.

Pour augmenter votre présence en ligne, rien de mieux qu’une bonne stratégie de médias sociaux! De cette manière, vous pourrez interagir avec les internautes, organiser des concours, avoir leur avis sur telle ou telle chose… les possibilités sont infinies!

Il ne faudrait donc pas oublier de placer sur votre site, de manière visible, les liens vers vos différents réseaux sociaux de manière à pouvoir garder le contact avec vos clients actuels et futurs!

Valider ses propriétés Google

Il est important que vous fassiez valider la propriété de votre site, dans la console de recherche Google d’une part et dans Google Analytique d’autre part. La première plateforme vous permet d’étudier les performances de votre site et plus particulièrement de comprendre comment vous pourriez optimiser la visibilité de certaines de vos pages pour générer plus de trafic organique.

Lorsque vous êtes dans le Google Search Console, n’oubliez pas de soumettre votre plan de site afin de garantir la bonne visibilité de vos pages.

Google Analytics, quant à elle, est une plateforme utile pour étudier le comportement des utilisateurs sur votre site Web et ainsi mieux définir vos objectifs marketing.

En résumé

Vous êtes maintenant prêt pour la mise en ligne de votre site! En ayant suivi toutes ces étapes, vous aurez mis toutes les chances de votre côté pour profiter d’un site bien structuré et offrant une belle visibilité :

Maintenant que vous avez votre site Web, il est important de l’alimenter régulièrement avec du contenu unique et de qualité, de manière à toujours profiter d’une visibilité optimale et de faire vivre votre site et vos réseaux sociaux. Vous contribuerez ainsi à développer la loyauté de votre clientèle et vous irez chercher de nouveaux clients!

Faites confiance à LeadStream!

L’équipe de LeadStream est composée d’experts-conseil en marketing numérique, peu importe votre industrie. Quels que soient vos besoins ou votre budget, nous pouvons vous aider à bâtir votre boutique en ligne ou encore à effectuer la maintenance ou la mise à jour de votre site Web.

Plus de questions? Visitez notre FAQ complète:

Partagez cet article!

Share on facebook
Share on linkedin
Share on twitter
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

S'inscrire à notre infolettre

Toutes les nouvelles sur LeadStream

Découvrez nos derniers articles

Vous voulez faire croître votre entreprise?

Demandez un rendez-vous!